L’homme qui a traîné son chien jusqu’à la mort derrière sa voiture ne sera pas condamné


Ardennes : l’homme qui a tué son chien en le traînant derrière sa voiture ne sera pas jugé

Dans les Ardennes, un homme de 55 ans a été arrêté lundi par les gendarmes après avoir traîné son chien attaché à l’arrière de son véhicule jusqu’à ce que mort. Il a été identifié grâce à sa plaque d’immatriculation prise en photo par un des témoins.

L’homme, habitant près de Carignan dans les Ardennes, a indiqué qu’il avait l’habitude d’attacher son chien au parc-choc de sa voiture. Lundi, alcoolisé, il affirme qu’il avait oublié que le chien était attaché à sa voiture quand il s’est rendu à la station-essence, pour faire le plein.

Après 36 heures de garde à vue, le quinquagénaire a été relâché, indique ce mardi France Bleu Champagne-Ardennes. Le propriétaire du chien ne sera pas poursuivi pour « cruauté », le parquet estimant que l’homme n’avait pas l’intention de faire du mal à l’animal.

Le propriétaire du chien sera cependant sanctionné pour conduite sous l’empire d’un état alcoolique.

L'homme qui a traîné son chien jusqu'à la mort derrière sa voiture ne sera pas condamné
(Une photo d’illustration)